BONHEUR.

Publié le

 

 

Bonheur

 

On se persuade souvent soi-même que la vie sera meilleure après avoir quitté le cocon familial, après s’être marié, après avoir eu un enfant, puis un autre...

Plus tard, on se sent frustré parce que nos enfants ne sont pas encore assez grands et on pense que l’on sera mieux quand ils le seront puis quand ils seront partis à leur tour...

On se dit que notre vie sera complète quand les choses iront mieux pour notre conjoint, quand on possédera une grande maison, une belle voiture, quand on pourra aller en vacances puis quand on sera à la retraite...
 

La vérité est qu’il n’y a pas de meilleur moment pour être heureux, que le moment présent.
 

Si ce n’est maintenant, quand serait-ce ?

La vie sera toujours pleine de défis à atteindre et de projets à terminer.

Il est préférable de l’admettre et de décider d’être heureux maintenant qu’il est encore temps.

Pendant longtemps, on pense que sa vie va enfin changer mais, il y a toujours un obstacle, un problème, une chose à terminer, un moment à attendre avant que la vraie vie ne puisse commencer… jusqu’à ce qu’on s’aperçoive que ces difficultés étaient aussi sa vie…

Il n’y a pas qu’un chemin qui mène au bonheur…
Le bonheur est sur le chemin...

Il faut arrêter d’attendre de terminer ses études, de trouver le bon emploi, de se marier, d’avoir des enfants, de les voir partir et se marier, d’arriver à l’âge de la pension…

Il faut cesser d’attendre midi, le soir, le vendredi, le dimanche, le printemps, l’été, les fêtes, les anniversaires…
 

Il faut réaliser qu’il n’y a pas de meilleur moment que maintenant pour être heureux.
Il n’en faut pas beaucoup pour l’être… apprécions chaque instant et sacrons-le comme l’un des meilleurs moments de sa vie.

 

Bref, profitons de ces petits moments qui nous réchauffent le cœur et l’âme...

Bonne journée!
 

Commenter cet article


#content img {border:2 solid "#ffffff";}