Foudre du 4 juillet 1906.

Publié le

C'est la rentrée, j'ai donc repris mon autre activité:

la généalogie.

Avec l'aide de mon beau-frère (que je remercie au passage) qui relève les données des cimetières, je relate ces tristes circonstances - texte ci-dessous

Foudre du 4 juillet 1906.

ICI  REPOSENT:

ANTOINETTE & MARIE  JAMMET,

Tuées toutes les deux à la même seconde par la foudre, en

 revenant de l'école, à 4 hres du soir, le 4 juillet 1906,

l'ainée ANTOINETTE, agée de 7 ans et demi

et MARIE, de 6 ans

ont laissé un père et une mère dans des

REGRETS ETERNELS.

Prions tous pour ces pauvres petites victimes des

éléments de la nature !

 

 

Commenter cet article

Joël 16/10/2015 17:46

C'est rare de trouver écrit les circonstances. Bien triste.


#content img {border:2 solid "#ffffff";}